Vie locale

Ça s’est passé sur la commune !

Opération Brioches

L’Ardéchoise 2012

CLASSES EN 2

Le samedi 13 octobre 2012, 64 classards, seul ou accompagnés des conjoints se sont retrouvés à la salle des fêtes de Pouyol pour fêter les classes en 2.


C’est en effet cette classe qui a initié la première rencontre des classes, il y a de cela 20 ans.


IMG/jpg/GROUPE.jpg
IMG/jpg/GROUPE1.jpg
IMG/jpg/les_nouveaux_nes.jpg
IMG/jpg/les_nouveaux_nes-jpg1.jpg
IMG/jpg/les_nouveaux_nes-2.jpg
IMG/jpg/les_10_ans1.jpg
IMG/jpg/les_10_ans.jpg
IMG/jpg/20_ANS0-2.jpg
IMG/jpg/20_ANS0.jpg
IMG/jpg/les_30_ans.jpg
IMG/jpg/les_30_ans1.jpg
IMG/jpg/40_ANS.jpg
IMG/jpg/40_ANS1.jpg
IMG/jpg/les_50_ans0.jpg
IMG/jpg/les_50_ans.jpg
IMG/jpg/les_50_ans1.jpg
IMG/jpg/60_ANS.jpg
IMG/jpg/60_ANS1.jpg
IMG/jpg/70_ANS.jpg
IMG/jpg/70_ANS1.jpg
IMG/jpg/80_ANS.jpg
IMG/jpg/80_ANS1.jpg

CLASSES en 4

Alors, ce samedi 25 octobre 2014, il y avait des nonagénaires, des octogénaires, des septuagénaires, des sexagénaires, des quinquagénaires, des quadragénaires et puis le français n’a pas de mot pour désigner spécifiquement ceux qui sont âgés de trente, vingt, dix ans ou quelques mois seulement, mais ils y étaient aussi, à la très chaleureuse fête des classes en 4 à la Salle des Fêtes de Pouyol.

Les clichés sont du photographe officiel de l’événement, M. Denis Jeannerot (CAMARA Tournon). Qu’il soit remercié.

IMG/jpg/Le_groupe_copy.jpg
IMG/jpg/les_90_ans_copy.jpg
IMG/jpg/les_80_ans_copy.jpg
IMG/jpg/les_70_ans_copy.jpg
IMG/jpg/les_60_ans_copy.jpg
IMG/jpg/les_50_ans_copy.jpg
IMG/jpg/les_40_ans_copy.jpg
IMG/jpg/les_30_ans_copy.jpg
IMG/jpg/les_20_ans_copy.jpg
IMG/jpg/les_10_ans_copy.jpg
IMG/jpg/les_0_ans_copy.jpg

Commémorations 8 mai 2014

En ce 8 mai 2014, plus de cent personnes se sont retrouvées devant les monuments aux morts de Deyras et de St Victor, pour rendre hommage à tous ceux à qui nous devons aujourd’hui la Liberté et la Paix dans notre pays. Le conseil municipal des jeunes a lu un poème et déposé la gerbe en présence de M. Buisson, président des anciens combattants et de M. Battandier, maître de cérémonie. M. le Maire, Maurice Audras, entouré de son conseil, a lu le message du secrétaire d’État. Il a ensuite remercié la population de sa présence et invité chacun au pot de l’amitié.

Détails…

Décorations à l’occasion des Commémorations (8 mai 2015)

Une cérémonie du huit mai, on dirait pas, mais c’est réglé comme du papier à musique. D’ailleurs la fanfare est là. Fanfare Cela commence au monument aux morts de Deyras par le dépôt d’une gerbe et l’appel des morts. Cela recommence au village mais en plus spectaculaire avec les sonneries d’usage de la fanfare, sous les ordres du maître de cérémonies M. Paul Battandier. Le président des Anciens Combattants, M. Michel Buisson, donne ensuite lecture d’un manifeste de la Fédération des Anciens Combattants, et M. Le Maire, Maurice Audras, du message du Secrétariat d’État aux Anciens Combattants. Tout cela en présence d’une bonne centaine de spectateurs, dont les pensionnaires de la maison de retraite de Saint-Félicien. Gerbe 8 mai Cette année, la cérémonie s’est prolongée un peu plus : deux anciens combattants furent décorés du Mérite Fédéral, une distinction attribuée aux anciens combattants de 39-45 encore survivants. Il s’agissait de M. Camille Besseat, 96 ans et de M. Roger Baud, 97 ans, seul survivant de la section de Tournon. médaille Conseillère et Maire

Les médailles et diplômes furent remis par M. Le Maire et Mme la Conseillère Départementale Lætitia Bourjat. Tout s’est terminé comme d’habitude de façon beaucoup plus détendue avec le verre de l’amitié offert par la municipalité dans la Maison des Associations.

Bernard Magnouloux

Les conscrits et chanteurs de mai

Entre le 28 avril et le 1er mai, peut-être recevrez-vous la visite de groupes de jeunes gens, certes parfois un peu bruyants, venus quémander ici des œufs, là quelques étrennes.


Les Chanteurs de Mai sont de retour, précédés du son de leur clairon et portant haut le drapeau tricolore marqué aux années de leur classe.


Ils se composent de trois groupes :
- les Conscrits (classe de l’année scolaire en cours)

- les Biberons (classe de l’année suivante).

- et enfin, la classe de l’année précédente, pour sa tournée de remerciements.


A l’origine, cette tradition est apparue avec la création de la conscription, c’est à dire du service militaire obligatoire (Loi Jourdan datant de 1798 : le service militaire devient une obligation civique pour tous les jeunes français âgés de 20 à 25 ans).


Avant de passer l’épreuve du Conseil de Révision (qui décidait de l’aptitude à servir sous les drapeaux), ces jeunes gens, les Classards ou Conscrits, se retrouvaient pour faire la fête, passant de maison en maison pour chanter et ainsi, en quelque sorte, célébrer le passage dans le monde adulte.


Les conscrits sont les jeunes qui ont, ou auront, 18 ans dans l’année. Chacun porte un foulard avec son nom, ou surnom, et sa classe (l’année de la classe est la date à laquelle le conscrit aura 20 ans).


De nos jours, alors qu’il n’y a plus de service militaire, la tradition perdure, même si elle a subi quelques petits aménagements et s’est ouverte aux jeunes filles.